Les jours fériés – « Yémé Hag »

Uncategorized

Les jours fériés  / « Yémé Hag »


Combien de jours fériés?

Ils sont de 9 en Israël.
Rosh hashanna, kippour, Pessah (première et deuxième fête), Souccot (première et deuxième fête), Chavouot et Yom Haatsmaout pour les juifs et adaptés aux autres religions.

 Une personne qui aurait profité d’un jour férié pour une fête n’étant pas de sa religion car son lieu de travail était fermé par exemple, ne sera pas payée 2 fois mais atteindra le chiffre de 9 jours annuel.

Ces jours sont donc chômés dans tout le pays et l’employé sera rémunéré s’il a travaillé la veille et le lendemain de la fête ou s’il est capable de prouver que cette fête est tombée lors d’un de ces jours de travail fixes.

Le montant de la rémunération est l’équivalent d’un jour de travail normal. Pour ceux ayant un salaire horaire, l’employeur calculera le nombre d’heures moyen de l’employé et le multipliera par le salaire horaire exactement comme pour un jour de congé.
Il faut avoir travaillé au moins 3 mois sur le même lieu de travail pour bénéficier de ces jours fériés. Avant ces 3 mois, vous ne serez donc pas rémunérés malgré votre absence du travail.

Peut-on travailler lors d’un jour férié?


L’État prévoit une possibilité de travailler ces jours-là mais la rémunération est plus élevée exactement comme pour ceux devant travailler chabbat (motsae chabbat/hag compris). Elle sera de 150% du salaire habituel c-a-d pour un employé gagnant 30 sh/h par exemple, il sera rémunéré 45 sh/h pour les heures effectuées lors de toute la journée de chabbat/hag.
C’est moins connu mais pour ceux touchant un salaire dépendant de leur production, là aussi ils devront toucher 1.5 fois ce qu’ils obtiennent lors d’un jour habituel.
Exemple: un employé qui toucherait 5 euros pour chaque rendez-vous fixé devra toucher 7.5 euros s’il sagit d’un jour férié. Uniquement dans le cas d’une rémunération fixe (pas un bonus qui dépendrait d’un certain seuil à dépasser).

Il existe d’autres jours chômés en Israël mais ce ne sont pas des jours fériés. Par exemple les jours d’élections (vous serez payé 200% de votre salaire si vous travaillez) ou le yom hazikaron uniquement pour les personnes ayant perdu un proche (père, mère, frère, sœur, mari, femme, enfant).

Le p’tit plus: Le fait de travailler lors d’un jour férié ne dispense pas votre employeur de vous payer votre jour férié c’est a dire que vous serez en réalité payé 150% de votre salaire plus une journée de travail !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Uncategorized
Vol de secrets commerciaux

Le vol de secrets commerciaux Mandat de perquisition civile à l’encontre d’un employé un article écrit par Maitre Shira Porat et traduit par Maitre Johana Bensoussan de Afik and co. Attorneys and notary Pour une fois, nous proposons un article qui se place d’avantage du coté de l’employeur. Il est évident …

Uncategorized
EDITO – Encadrement des loyers ou l’art de l’enfumage

EDITO Encadrement des loyers ou l’art de l’enfumage              La semaine dernière a été votée une nouvelle loi visant à encadrer les loyers. Cette loi a été présentée comme la pierre angulaire de ce nouveau combat que mèneraient les politiques contre la vie chère en général …

Famille
1
la loi des Dimanches

Le Dimanche férié? On peut commencer à y croire, nos larmes d’émotion peuvent commencer à emplir les futures piscines que l’on occupera. Grasse mat et croissants au beurre pourront enfin entrer dans le vocabulaire officiellement et être agréé par l’académie israélienne. Parents et enfants seront réunis et ces derniers pourront …