Les Congés Payés (2) – Problèmes et Réforme

Droit du travail
2

Les Congés Payés (2):

Problèmes et Réforme

Médaille d’or de la galère
Voilà bien un domaine où Israël aurait préféré ne pas être premier.
L’écart entre les jours de congé des parents et des enfants scolarisés est le plus élevé de tout le monde occidental (second en réalité après la Lettonie…).
Dans l’illustration ci-dessous vous pourrez juger à quel point cet écart est important et à vrai dire inexplicable. Il est le résultat de 2 constats:
– le nombre de jours de congés payés est parmi les plus bas des pays de l’OCDE;
– le nombre de jours de congé des enfants est élevé. Si il est quasi semblable en été, c’est durant l’année que l’écart se creuse.

Écart entre les congés des parents et des enfants:

איור :שאטרסטוק
איור: שאטרסטוק
En effet, des 24 pays de l’OCDE, Israël était jusqu’en 2015 le pays avec le nombre de jours de congés payés le plus bas (10 jours) ex-æquo avec le Canada et très loin de la moyenne (20.67 jours) mais il est aussi 7eme des pays avec le nombre de jours de vacances scolaires le plus élevé (76 j.) la aussi au dessus de la moyenne (69.88 j.) ce qui mène a une absurdité.
 Le Canada à titre d’exemple, qui détient également un nombre de congés payés extrêmement bas, a en contrepartie réduit le nombre de jours de vacances scolaires (61 jours).
On est donc la face à un réel problème de société qui remet en question le principe tant chéri par nos politiques qui voudraient « encourager » les femmes à sortir travailler mais qui ne donnent pas les moyens de cette ambition.
Le deuxième phénomène observé l’est également dans la crise du logement et il s’agit de la dépendance de plus en plus importante des jeunes parents envers leurs propres parents.
Sous le titre « 3 générations sous un même toit », nous pourrions décrire ce réel bouleversement sociétal qui prend forme en silence dans la société israélienne auquel s’ajoute donc le ramassage scolaire auquel les grands-parents prennent part activement.
Loin de nous l’idée de critiquer la participation des grands-parents dans le cocon familial, le problème est de savoir s’il est voulu ou au contraire le résultat d’une dépendance obligatoire des jeunes parents c’est a dire de savoir si la société décide délibérément de se déresponsabiliser en partie de ses « obligations » au profit d’un modèle forcément inégalitaire. Deuxièmement, le recul progressif de l’age de la retraite risque de compliquer encore plus la tache.
Pour rappel – et comme détaillé dans l’article congés payés – le nombre de congés augmente en fonction de l’ancienneté. Pourtant, selon une étude commandée par le ministère de l’industrie, la plupart des jeunes travailleurs (moins de 40 ans) sont généralement très dynamiques sur le marché du travail et atteignent rarement le seuil de 5 ans d’ancienneté leur permettant d’augmenter leurs jours de congés payés. Or il s’agit de la population la plus concernée quant au sujet traité au début de l’article (différence congés parents/enfants).
Afin de répondre à ce problème de société, la député fraîchement élue Rachel Azria du parti Koulanou a fait voter en octobre 2015 une loi augmentant le nombre de jours de congé à 12 jours par an dès la première année (au lieu de 10). Sa proposition de loi était à l’origine de 15 jours mais la Knesset a pliée sous le lobby des employeurs…
Le p’tit plus
Pour ce qui est de réduire les vacances scolaires, plusieurs ministres de l’éducation se sont cassés les dents sur le sujet. Le dernier en date Guidon Sa’ar dont les différentes réformes ont rapidement été jetées au placard et s’est heurté a l’indifférence des syndicats de professeurs qui refusent de façon générale tout aménagement de leurs droits. De leur coté, les professeurs des écoles mettent en avant la pénibilité de leur travail et le fait qu’ils ne sont pas là pour « garder » les enfants mais pour enseigner. Tout compromis semble aujourd’hui impossible.
Si l’article vous a plu, partagez le et rejoignez notre page Facebook!
Le Blog de vos Droits en Israel – www.droitsisrael.com
2 commentaires

Laisser un commentaire

Comprendre Israel
5
La pension de retraite

La pension de retraite en Israël, tout savoir – DroitsIsrael.com Les cotisations pour la retraite sont bien différentes du système dont on avait l’habitude en France ou l’actif actuel paie pour les retraites actuels et ainsi de suite. L’obligation de cotiser pour sa retraite est une loi récente (elle était facultative …

Comprendre Israel
2
Le Bitouah Leumi

Le Bitouah’ Leumi Affiche des années 1950.   Le Bitouah Leumi est un organisme national souvent mal traduit en les termes de caisse de maladie ou de sécurité sociale et dont la traduction littérale suffit, la caisse d’assurance nationale. Le Bitouah leumi est donc une « assurance » qui prélève de l’argent …

le salaire minimum
Comprendre Israel
1
Le Salaire Minimum en Israel

 Le Salaire Minimum Salaire Minimum en Israel Depuis avril 2018, le salaire minimum en Israël est de 29.12 NIS/heure soit 5,300 NIS mensuels pour un temps plein de 182 heures equivalent a 42 heures par semaine. Chaque employeur est dans l’obligation de payer au moins le salaire minimum a tout employé …